INNESTI

Innesti – Danse – durée 70’ Création au Festival Temps d’Aimer le 18 septembre 2016

Chorégraphie : Luigia Riva Interprètes Benoît Maréchal, Axel Léotard, Nans Martin, Camille Ollagnier et Raphael Soleilhavoup. Musique : Joseph Marzolla. Costumes : Janneke Raaphorst et Luigia Riva. Lumières : Philippe Diet.

Coproduction Théâtre National de Chaillot. Avec le soutien du Centre chorégraphique national Malandain Ballet Biarritz et du Centre chorégraphique national de Grenoble dans le cadre de l’accueil studio 2016. Résidence et coproduction en apport technique La Briqueterie, centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne. Avec le soutien de l’ADAMI.

Synopsis de la pièce

L’obsession de Luigia Riva : interroger le morcellement du corps et l’impossibilité de se percevoir comme un tout. Son oeuvre, chorégraphique, plastique et sonore, essaye de réintégrer ce qui nous échappe. Innesti, (greffes en ita- lien), s’inscrit dans la continuité du travail amorcé pour Inedito 2 en 2012 qui consiste à explorer le mouvement et la perception du corps soumis à la contrainte. Sur scène, cinq individus aux membres prolongés de muscles, cellules ou organes surdéveloppés, symbolisent les attributs culturels d’une hyper-virilité : puissance, domination et défi, dans la fragilité d’une mise à nu. En métamorphosant les corps des interprètes, les prothèses impactent leurs gestes, influencent leurs relations et in- voquent dans leurs imaginaires des archétypes du masculin : guerrier, savant, super-héros et bien d’autres. Nourri du travail de Michel Foucault et de Judith Butler, Innesti soulève la question du genre et déconstruit les conceptions cultu- relles de la virilité en convoquant sur scène Axel Leotard, transgenre femme vers homme. Une composition pour corps masculins augmentés, saisie dans une danse organique.

TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESSE

Vidéos



  /